Fondation des États-Unis | Exposition : « Sonder Part II: Shelter in this Place » de Hope Curran
26062
single,single-post,postid-26062,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
hope

Exposition : « Sonder Part II: Shelter in this Place » de Hope Curran

En tant qu’américaine à Paris, Hope Curran présente à la Fondation des États-Unis un travail multimédia et interdisciplinaire basé sur l’interconnectivité poétique qui accompagne la vie d’artiste dans un monde globalisé. SONDER, c’est participer à la narration continue de l’humanité.

L’exposition est une capsule temporelle de la vie sous quarantaine due à COVID-19.  Les directives concernant “Shelter in Place », la distanciation sociale et l’arrêt des voyages ont entièrement modifié le concept de SONDER. Sous l’enfermement, Sonder a changé de sens, passant d’un sentiment poétique global à sa définition française : enquêter, chercher, examiner et expérimenter.

Par la poésie, la photographie, la participation, le collage et une approche collaborative, Hope transforme l’espace de la galerie en un lieu de connexion et de découverte de l’expérience poétique quotidienne de la vie à Paris. Vous y trouverez un miroir brisé et un tapis iranien trouvés dans les rues de Paris, des meubles de la Fondation des États-Unis des années 1930 utilisés par des générations d’étudiants vivant et étudiant ici, des mots de ses journaux intimes, des lettres d’amour et surtout : l’espace. L’environnement de la galerie est présenté de manière interactive et comme un espace de symbiose et d’interconnectivité. Aujourd’hui, quelqu’un tombera amoureux, quelqu’un naîtra, un autre fera le deuil. Aujourd’hui est à la fois ordinaire et extraordinaire : car vous vous êtes réveillés avec le souffle dans les poumons et nos chemins se sont croisés. Au milieu des crises, de la mondialisation, du changement climatique et des guerres de cultures, Hope cherche à créer un espace de repos, de réflexion et d’accueil dans le cadre de son dernier Master en Arts Plastiques et Vision Internationale à Panthèon Sorbonne.

Hope Curran

« Je m’appelle Hope et ma vie est désordonnée… Je veux apprendre le langage de la lumière, l’ADN du ciel gravé dans mon cœur, je cherche à trouver un chez-moi parmi tout le monde ici. L’espoir se définit comme un sentiment d’attente, comme le rêve de voir quelque chose se réaliser. Mon nom a inspiré toute ma vie de recherche artistique, à la quête de la joie, la beauté, l’aventure, la couleur, la communauté et la convivialité. Espérer, c’est ne pas encore avoir, mais tenir fermement. Je suis à Paris depuis trois ans après avoir obtenu mon diplôme à UC Santa Barbara. Je travaille aux côtés de Transform et Agapé Arts et je suis en Master d’Art à l’Université Panthéon-Sorbonne. Mon approche multidisciplinaire me permet de travailler sur les thèmes de la mémoire, de l’esthétique relationnelle de la lumière à travers la photographie, la poésie, la performance et l’installation. Elles sont mes prières et mes promesses écrites à l’encre, des portraits des lumières. Désordonnées comme moi, pleines d’erreurs et de fautes de frappe, coincées entre le ciel et mon chez-moi. »

Visites guidées

Visites guidées en présence de l’artiste sur réservation uniquement. Le port d’un masque sera obligatoire et nous vous remercions d’utiliser le gel hydro-alcoolique à votre disposition pour vous désinfecter les mains à votre arrivée. L’accès à la galerie sera limité à dix personnes et une distanciation d’au moins un mètre devra être respectée entre chaque visiteur.

Jeudi 25 juin à 18h

Lundi 29 juin à 14h

Jeudi 9 juillet à 14h