Fondation des États-Unis | Dimanche 24 novembre à 17h : Rendez-vous Musical #63
25423
single,single-post,postid-25423,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
couverture rendez vous musical 63

Dimanche 24 novembre à 17h : Rendez-vous Musical #63

Retrouvez les musiciens en résidence et boursiers Harriet Hale Woolley le 24 novembre à 17h pour l’avant-dernier Rendez-vous Musical de l’année 2019 ! Le piano et le violoncelle seront au cœur du programme avec des œuvres de compositeurs comme Debussy mais aussi de nos résidents. Profitez de votre passage à la FEU pour découvrir l’exposition « Daydreams Walking » de Jeremiah Dine juste après le concert dans la galerie.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel !
Prochaine date : le dimanche 8 décembre.

Au programme

Claude Debussy (1862-1918), Première rhapsodie pour clarinette et orchestre
~ Elías Rodríguez, clarinette & Daniel Schreiner, piano

Frederic Mompou (1893-1987), Préludes pour piano:
II. Energiquement
III. Lentement et très expressif
~ Daniel Schreiner, piano

Kaija Saariaho (1952- ), Sept Papillons:
Papillon I
Papillon II
Papillon III
Papillon IV
Papillon V
~ Alexa Ciciretti, violoncelle

Francesco Cilea (1866-1950), “Io son l’umile ancella” de Adriana Lecouvreur
~ Solange Adamson, chant & Daniel Schreiner, piano

Edo Frenkel (1988- ), Four Dances for Cello and Piano
2. Tango
~ Alexa Ciciretti, violoncelle & Edo Frenkel, piano

Jacques Ibert (1890-1962), Concerto pour flûte et orchestre:
I. Allegro
II. Andante
III. Allegro scherzando
~ Thomaz Tavares, flûte & Qiaochu Li, piano

Les musiciens en résidence

Soprano lyrique, Solange Adamson chante une variété de rôles d’opéra aux États-Unis et en Europe. Une interprète avide de musique contemporaine, elle a créé les rôles de Sor Andrea dans l’opéra Juana de Carla Lucero et The Queen dans The Emperor’s New Clothes de Nicky Sohn, et a développé son propre projet avec la compositrice Gabrielle Owens pour créer un cycle de chansons basé sur la poésie de la trobairitz Beatriz de Dia. En 2017-18, elle a interprété les roles d’Indiana Elliott dans The Mother of Us All de Virgil Thompson et Dardano dans Amadigi d’Haendel avec Opera UCLA et l’Abbesse dans Suor Angelica avec le Center for Opera Studies en Italie. Actuellement étudiante de Vladimir Chernov et Olga Toporkova, elle a reçu une bourse de l’École Normale de Musique pour poursuivre un diplôme de perfectionnement à Paris.

La violoncelliste américaine Alexa Ciciretti s’est imposée comme une interprète capable de jouer de la musique baroque à la viole de gambe, des symphonies romantiques, de la musique contemporaine et tout ce qui se trouve entre les deux. Elle poursuit actuellement un diplôme de Master à l’Ecole Normale de Musique de Paris avec Anssi Karttunen.  Alexa Ciciretti a joué au sein de New World Symphony, Rochester Philharmonic, Lucerne Festival Academy and Alumni Orchestras, et Aspen Chamber Symphony.  Elle était le violoncelliste continuo pour la première américaine de Farnace de Vivaldi à Spoleto Festival U.S.A. s’est produite Ojai Festival en juin 2019. Elle s’est également produite avec le groupe Flamenco Sephardit de Miami et a récemment joué dans le court métrage A Waning Heart projeté au Festival de Cannes 2018.  Alexa Ciciretti a étudié à la Eastman School of Music et au Conservatoire d’Oberlin.  Quand elle ne joue pas du violoncelle, elle aime cuisiner, manger du chocolat et profiter du temps qu’il fait dans sa Nouvelle-Angleterre natale.

Edo Frenkel est un jeune chef d’orchestre, compositeur et pianiste « fougueux » (LA Times), qui s’est rapidement fait remarquer pour ses « performances à la fois intimes et intenses » (Opera Magazine). Il a été chef d’orchestre invité de LUDWIG, Baltimore Symphony, Ensemble Meitar, Ensemble Mise-en, et s’est produit avec des groupes importants tels que Tonkünstler Orchester-Neider Östereich, Ensemble Intercontemporain, des membres de New World Symphony, et IEMA. Il s’est produit aux festivals d’Ojai, d’Aldeburgh et de Lucerne. Edo Frenkel a été chef d’orchestre adjoint de Sir Simon Rattle, Brad Lubman, Franck Ollu et Barbara Hannigan. En plus de travailler comme assistant de Hannigan, il a été répétiteur, entraîneur et claviériste pour la tournée européenne/américaine de LUDWIG. De plus, il a collaboré avec Barbara Hannigan en tant que pianiste de répétition sur le projet Satie : Socrate au Festival de la Ruhrtriennale et au Park Ave. Armory.

C’est à l’âge impressionnant de 16 ans que le clarinettiste Elias Rodriguez délivre son premier solo national. Il a depuis participé à des festivals de musique internationaux dans les Amériques et en Europe, du festival Grafenegg en Autriche à l’enseignement de cours de maître à Cali, en Colombie. Il est un ancien de l’ensemble « The Orchestra Now » basé à New York, avec lequel il s’est produit en soliste à la radio publique new-uorkaise, a enregistré un CD avec Hyperion Records et a donné une série de concerts à Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York City. Elias a reçu la bourse Harriet Hale Woolley et une résidence d’artiste à la Fondation des États-Unis.

Musicien, compositeur et artiste interdisciplinaire avec divers intérêts, Daniel Schreiner continue de façonner une carrière éclectique. Ses engagements collaboratifs récents incluent des concerts avec les membres du JACK Quartet à New Music on the Point à Vermont, des récitals avec Shuhui Zhou sur l’Études de Debussy et Ligeti à New York et Bard College, et des performances en tant qu’ancien étudiant invité à Iota Festival of New Music de Williams College. Daniel est l’un des membres fondateurs de KnoxTrio, un trio nouvellement créé de flûte, violoncelle, et piano dédié à la performance du répertoire contemporain expérimental. Daniel vit actuellement à Paris, en étudiant avec Billy Eidi à La Schola Cantorum ; il a reçu la bourse Harriet Hale Woolley et une résidence d’artiste à la Fondation des États-Unis.

Le flûtiste Thomaz Tavares Paes a été salué par la Virginia Gazette comme un « interprète raffiné, avec un son pur et direct … qui embrasse les exigences lyriques et virtuoses de l’œuvre ». Natif new-yorkais élevé plus tard au Brésil, Thomaz Tavares a obtenu son diplôme de baccalauréat en interprétation à la flûte à l’École de musique Jacobs de l’Université de l’Indiana, sous la tutelle de Thomas Robertello, avec une bourse « Premier Young Artist ». Il a ensuite débuté ses études supérieures à l’École normale de musique de Paris avec le soliste international Jean Ferrandis et a récemment obtenu son diplôme supérieur d’exécution à l’unanimité du jury. Tavares est récipiendaire de la bourse Harriet Hale Woolley pour l’année universitaire 2019-2020, au cours de laquelle il explorera la musique solo et de chambre de la Belle Époque Française et effectuera également un stage à l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe.

Les musiciens invités

En 2006, Qiaochu Li gagne le premier prix de la Lisma International Music Competition à New York, puis vient en France pour des études à l’École normale de musique de Paris. Elle y obtient le Diplôme supérieur de concertiste de piano dans la classe de Françoise Thinat, remporte dans la foulée le premier prix du Concours Les Clés d’or, degré excellence, la Médaille d’or à l’unanimité avec félicitations des Rencontres du piano de Lagny-sur-Marne, le Prix d’honneur d’excellence au Concours international Léopold Bellan (musique de chambre) en Trio, pour ne citer que ceux-ci. Elle poursuit en Allemagne ses études à l’Université des arts de Berlin (Universität der Künste Berlin) en piano, dans la classe de Jacques Rouvier. Elle y obtient le diplôme des arts (UDK). Après s’être perfectionnée au CRR de Paris dans les classes d’Ariane Jacob, Phillippe Biros et Jean-Marie Cottet, elle est admise en 2013 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jean-Frédéric Neuburger et suit actuellement les classes de direction de chant avec Erika Guiomar et d’accompagnement vocal avec Anne Le Bozec.