Fondation des États-Unis | Dimanche 18 mars à 17h : Rendez-vous Musical #40
22413
single,single-post,postid-22413,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Couverture

Dimanche 18 mars à 17h : Rendez-vous Musical #40

Les musiciens en résidence, les boursiers Harriet Hale Woolley et les musiciens invités vous proposent pour le Rendez-vous Musical de ce dimanche une belle programmation variée : Offenbach, Franck, Bottesini, Schubert et Schumann !

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel !

Programme

Jacques Offenbach (1819-1880)
I. Air d’Aristée, Ophée aux Enfers
II. Couplets du roi de Béotie, Orphée aux Enfers
III. Triolet de Gardefeu, L Vie parisienne
IV. Couplets de Barbe-Bleue, Barbe-Bleue
Grégoire Ichou, tenor et John Spyro Kamfonas , piano

Sonate pour violoncelle et piano en la majeur – César Franck (1822-1890)
I. Allegretto ven moderato
III. Recitativo – Fantasia (Ben moderato – molto lento)
Sarah Ghandour, violoncelle et Claire Krupka, piano

Concerto no. 2 en la mineur – Giovanni Bottesini (1821-1889)
I. Allegro
William McClain Cravy, contrebasse et Lucas Belkhiri, piano

Sonate en si bémol majeur D.960 – Franz Schubert (1797-1828)
I. Molto moderato
Claire Krupka, piano

Fantasiestücke pour alto et piano op 73 – Robert Schumann (1810-1856)
I. Zart un mit Ausdruck
II. Lebhaft, leicht
III. Rasch und mit Feuer
Jossalyn Jensen, alto et Lucas Belkhiri, piano

Biographies des musiciens 

Sarah Ghandour a été diplômée en mai 2017 de Bard College and Conservatory avec une double licence d’Art dans les Mathématiques et d’interprétation de violoncelle. Passionnée par musique de chambre, Sarah a déjà collaboré avec plusieurs artistes dont Peter Wiley, Peter Serkin, Daniel Phillips et Dawn Upshaw. En tant que soliste du Bard Conservatory Orchestra, elle a joué à New York, en Europe de l’Est, en Russie et plus récemment à Cuba. Sarah était finaliste de l’édition 2016 du Bard Conservatory Concerto Competition, et a pu jouer en mai 2017 le Korngold Concerto pour violoncelle avec The Orchestra Now. Elle est lauréate de la bourse Harriet Hale Woolley en 2017-2018.

Jossalyn Jensen, altiste. Elle débute l’étude de l’alto à l’âge de 4 ans et elle avais juste 9 ans quand elle s’est d’abord produit en soliste avec orchestre. Elle a donné des concerts aux Etats-Unis et en Europe. Elle a fini ses études au Cleveland Institute of Music et The Juilliard School où elle a été lauréate du Jack Kent Cook Graduate Artist Award. Elle poursuit ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec Jean Sulem et elle est lauréate du Fulbright Grant 2016-2017. Elle a eu l’honneur de passer son été au Verbier Festival et au Lucerne Festival. Actuellement, elle est musicienne en résidence à la Fondation des Etats-Unis et lauréate de la bourse Harriet Hale Wooley 2017/2018.

John Kamfonas, pianiste. Cultivant son penchant pour l’improvisation et sa passion pour le répertoire classique et contemporain, John a donné des concerts dans le monde entier, de l’Italie à l’Inde, de Pékin à New York. Actuellement, il est musicien en résidence à la Fondation des Etats-Unis et lauréat de la bourse Harriet Hale Woolley (2015-2016). Il prépare cette année un diplôme d’études supérieures à l’Ecole Normale de Musique de Paris sous la direction de Marian Rybicki et Jean Fassina.

William McClain Cravy est diplômé avec mention de l’Université de Californie du Sud, où il a étudié la contrebasse avec Allen Moore. Membre permanent et soliste de l’orchestre de Chambre de Santa Barbara, Will a été soliste pour de nombreux orchestres dont les orchestres symphoniques du Colorado et de Culver City. Il a participé au Aspen Music Festival Student-Spotlight Recital en 2015. Lauréat de nombreux prix, Will a également joué de la musique de chambre avec les membres Philharmonique de Los Angeles et de l’orchestre symphonique de Boston ; il a participé aux festivals de Aspen, Lake George, Domaine Forget, Wabass Institute, et Colorado College.

Lucas Belkhiri commence le piano à l’âge de 8 ans avec Marie Hélène Barrier, au conservatoire municipal de Houilles puis au conservatoire de Sartrouville auprès de Pascal Mantin. Il complète sa formation en suivant des master-classes et des académies d’été, notamment avec Anne Queffélec, Jean-François Hesser ou encore Marie-Josèphe Jude. Détenteur d’une licence de musicologie à la Sorbonne et du DNSPM de piano, obtenu en juin 2016 dans la classe de Michel Béroff au CNSMDP, il y termine actuellement son Master 2 chez Florent Boffard. Passionné par la musique de chambre et intéressé aussi par l’enseignement, il obtient son DE de piano puis entre en 2017 en formation CA au CNSMDP ainsi qu’en cursus d’accompagnement piano. Il apprécie autant de donner des récitals en solo que de jouer dans diverses formations classiques ou tournées vers d’autres styles musicaux.

Grégoire Ichou est ténor et guide-conférencier national. Il est diplômé de la Sorbonne et de l’École du Louvre en Musicologie, Histoire de l’art et médiation culturelle. Il a étudié le chant lyrique au C.R. R. de Paris et s’est perfectionné à l’étranger auprès de chanteurs internationalement reconnus. En 2012, il est lauréat du Concours d’Honneur de l’Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français et finaliste du Concours National de Chant Lyrique de Béziers. Parmi ses nombreux concerts, il s’est produit à l’église Ognissanti de Florence et a été invité par l’Institut Français de Valencia. En 2015, il a donné à Vienne un récital avec le pianiste Daniel Sarge (chef de chant d’Anna Netrebko). Il réunit ses différentes compétences et passions en réalisant des visites chantées et conférences-concerts au sein de musées, monuments et associations dans toute la France. Grégoire Ichou et le pianiste américain John Kamfonas viennent de sortir un CD (enregistré dans le Grand salon de la Fondation des États-Unis).

Claire Krupka (pianiste invitée) étudie à Arras puis Riga (Lettonie) avant d’intégrer la classe de piano de Dana Ciocarlie au Conservatoire Régional de Paris pour préparer le diplôme d’études musicales qu’elle obtiendra à l’unanimité du jury. Sa rencontre avec le pianiste Frédéric Lagarde marque un tournant dans sa vie de jeune musicienne. Elle décide alors d’étudier à ses côtés avant d’intégrer la classe de Fabrizio Chiovetta à la Haute Ecole de Musique de Genève. Second prix du concours international de Brest, 1er prix du concours de musique de chambre des conservatoires de Paris, et lauréate de l’Académie des Sciences, Arts et Lettres d’Arras, elle se produit au Festival Les Inouïes, au Théâtre de Neuchâtel (Suisse), à Bourges, au Festival Musique aux Mirabelles, à Paris (Festival d’Hiver du 19e, Grand Salon des Invalides, Mairie du 3e arr, Auditorium St Germain), ainsi qu’aux Rencontres Musicales de Haute Provence.