Fondation des États-Unis | Dimanche 4 février à 17h : Rendez-Vous Musical #37
22157
single,single-post,postid-22157,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Couverture

Dimanche 4 février à 17h : Rendez-Vous Musical #37

Pour ce Rendez-vous Musical, la FEU a le plaisir d’accueillir un quintette qui inclue deux résidents de la CiuP, Fernando Palomeque de la Maison de l’Argentine et Ryo Kojima du Collège d’Espagne, qui se joindront à Christine Lee, musicienne en résidence à la FEU. Au programme, Poulenc et Schumann.

Rejoignez l’événement Facebook

Programme

Francis Poulenc : Cello Sonata (1948)
I. Allergro —Tempo di Marcia 
II. Cavatine 
III. Ballabile 
IV. Finale
Christine Lee, violoncelle, Baptiste Tricot, piano. 

Bruch: Kol Nidrei, Op. 47
Will McClain Cravy, contrebasse, Claire Krupka, piano

Berio : Psy pour contrebasse
Will McClain Cravy, contrebasse

Robert Schumann : Quintette avec piano op.44 (1842)
Allegro brillante
In modo d’una marcia. Un poco largamente
Scherzo: Molto vivace
Allegro ma non troppo
Fernando Palomeque, piano, Ryo Kojima, violon, Keika Kawashima, violon, Keita Tanaka, alto, Emmanuel Acurero, violoncelle. 

Biographie des musiciens

Christine Lee, violoncelliste, est titulaire d’une licence et d’une maîtrise de la Juilliard School où elle a étudié aux côtés de Bonnie Hampton, Darrett Adkins et Richard Aaron. Elle s’est déjà produite aux États-Unis, en France, en Norvège et en Corée du Sud. En 2016, Christine co-fonde l’ensemble musical Ensemble Blank, dont l’objectif est de mettre en avant la création de la musique du 20e siècle. En 2017, Christine est sélectionnée comme boursière Fulbright et poursuit ses études à Paris. Elle travaille actuellement sur un projet centré sur la musique française du 20e siècle avec le violoncelliste Michel Strauss.

Baptiste Tricot, né à Nantes en 1995, est admis au CNSMDP à l’unanimité et se forme dans la classe de piano de Roger Muraro et Isabelle Dubuis. Il y a obtenu son DNSPM et poursuit actuellement ses études en Master ; il a également travaillé avec Romano Pallottini et Billy Eidi. Il cherche à approfondir sa pratique musicale à travers l’étude de l’analyse et de l’histoire de la musique notamment, avec des professeurs tels que T. Lacôte, Y. Henry, G. Sutton, et une licence de musicologie obtenue à la Sorbonne. Il s’est produit à Nantes dans le cadre de la Folle Journée et au Théâtre Graslin, ainsi qu’à Paris, Saint-Maur et Pantin, seul comme en musique de chambre, et apprécie particulièrement le répertoire de mélodies et de lieder : avec le ténor Benjamin Athanase, il forme un duo qui a intégré la classe de Jeff Cohen au CNSMDP. Son goût de la transmission, qu’il cultive en tant qu’interprète, l’amène à s’intéresser également à la pédagogie.

Fernando Palomeque, pianiste et chef d’orchestre, né en Argentine en 1990, est lauréat de nombreux concours internationaux. Il s’est produit aux États-Unis, en France, Autriche, Allemagne, Italie, Suisse et Amérique latine. Il a joué en tant que soliste avec plusieurs orchestres. Éleve de B. Gelber, il a obtenu sa licence en piano et en Direction à l’Université National des Arts ; et le diplôme de Master au Conservatorio Statale di Musica di Udine avec. M. Ferrati.  Ensuite, il a étudié le piano avec R. Shereshevskaya. Actuellement, il fait ses études de piano auprès de M. Ferrati, et de la Direction d’Orchestre au CRR de Paris auprès de A. McDonnel. De plus, Il est le chef de l’Orchestre Envol et de l’Ensemble Écoute de Paris.

Ryo Kojima est né à Hiroshima en 1993. Premier prix au concours de musique international d’Osaka et au concours étudiant national du Japon, il est lauréat du Prix de l’Académie Ravel 2015.
Il s’est produit dans de nombreux festivals tels que l’Orangerie de Sceaux, Pa, le Centre de Musique de Chambre de Paris et l’Académie International Seiji Ozawa Switzerland à travers des collaborations. Il s’est produit au Théâtre des Bouffes du Nord, Salle Cortot, Fondation Louis Vuitton, Victoria Hall, Athénée Roumai, Tokyo Opéra City et The Symphony Hall Osaka. Après ses études à la faculté des arts libéraux de l’Université de Kyoto, il étudie actuellement avec Régis Pasquier à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans le cursus de diplôme supérieur de concertiste soutenu par l’école.

Keika Kawashima, née à Tokyo en 1998, remporte en 2017 le premier prix du concours international de musique de chambre de Karlsruhe (Trio Giselle) et a joué à La Folle Journée au Japon en 2016. Actuellement, elle étudie auprès de Régis Pasquier à l’Ecole Normale et Boris Garlitsky au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris.

Keita Tanaka, né au Japon, a étudié l’alto à l’université des arts de Tokyo. Après avoir obtenu son diplôme, il a continué ses études à l’Université de Cincinnati aux États-Unis. Il était membre de l’Orchestre du Centre des Arts de la Scène à Hyogo, Japon de 2012 à 2016. Au sein de cet orchestre, il a joué avec de nombreux musiciens comme Yutaka Sado, Roberto Forés Veses, Hubert Soudant, Daniel Harding, Olivier Charlier, Cyprien Katsaris. Il continue maintenant ses études avec Pierre Lene à l’École normale de musique de Paris.

Emmanuel Acurero, né au Venezuela, fait ses études au CNSMDP à partir de 2013 auprès de P. Muller et R. Pidoux. Il est actuellement en deuxième année de Master. Il a participé aux tournées de l’Orchestre Simon Bolivar avec Gustavo Dudamel et a été invité à participer à l’Academie Orchestre du Festival Lucerne.

William McClain Cravy est diplômé avec mention de l’Université de Californie du Sud, où il a étudié la contrebasse avec Allen Moore. Membre permanent et soliste de l’orchestre de Chambre de Santa Barbara, Will a été soliste pour de nombreux orchestres dont les orchestres symphoniques du Colorado et de Culver City. Il a participé au Aspen Music Festival Student-Spotlight Recital en 2015. Lauréat de nombreux prix, Will a également joué de la musique de chambre avec les membres Philharmonique de Los Angeles et de l’orchestre symphonique de Boston ; il a participé aux festivals de Aspen, Lake George, Domaine Forget, Wabass Institute, et Colorado College.

Claire Krupka (pianiste invitée) étudie à Arras puis Riga (Lettonie) avant d’intégrer la classe de piano de Dana Ciocarlie au Conservatoire Régional de Paris pour préparer le diplôme d’études musicales qu’elle obtiendra à l’unanimité du jury. Sa rencontre avec le pianiste Frédéric Lagarde marque un tournant dans sa vie de jeune musicienne. Elle décide alors d’étudier à ses côtés avant d’intégrer la classe de Fabrizio Chiovetta à la Haute Ecole de Musique de Genève. Second prix du concours international de Brest, 1er prix du concours de musique de chambre des conservatoires de Paris, et lauréate de l’Académie des Sciences, Arts et Lettres d’Arras, elle se produit au Festival Les Inouïes, au Théâtre de Neuchâtel (Suisse), à Bourges, au Festival Musique aux Mirabelles, à Paris (Festival d’Hiver du 19e, Grand Salon des Invalides, Mairie du 3e arr, Auditorium St Germain), ainsi qu’aux Rencontres Musicales de Haute Provence.