Fondation des États-Unis | Du 6 au 27 février : Exposition Black History Month – « Reimagining the Black Identity » de Rebecca Arthur | Vernissage le 5 février à 19h
25511
single,single-post,postid-25511,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
headerrebecca

Du 6 au 27 février : Exposition Black History Month – « Reimagining the Black Identity » de Rebecca Arthur | Vernissage le 5 février à 19h

A l’occasion de Black History Month, la Fondation des Etats-Unis est ravie de présenter l’exposition Reimagining the Black Identity de Rebecca Arthur, actuellement artiste en résidence à la FEU et l’une des récipiendaires de la bourse jointe Fulbright-Harriet Hale Woolley cette année. Le programme Fulbright, la FEU et HHW ont lancé un nouveau partenariat en 2019 pour financer entièrement un.e musicien.ne américain.e et un.e artiste plasticien.ne chaque année à Paris. Le programme a pour objectif de fournir aux artistes le meilleur environnement possible pour travailler sur leurs projets pendant une année universitaire. En plus d’une généreuse bourse mensuelle, les boursiers bénéficient d’un accès gratuit à un studio à la FEU. Ils participent aussi activement au riche programme culturel de la FEU.

L’exposition Reimagining the Black Identity aura lieu du 6 au 27 février et ouvrira le mercredi 5 février dans le cadre d’Art-Hop-Polis.

« En tant que Noire américaine, mon identité noire a toujours été au premier de plan dans ma façon de me présenter au monde et elle a perpétuellement été le sujet de mes photographies. Il y existe une grande différence entre Français et Américains dans l’appréhension de l’identité, et à mon arrivée ici, toute la perception que j’avais de moi-même a été bouleversée par cette disparité.
Au cours de mon séjour en France, je me suis présentée d’abord comme une Afro-Américaine, avant devenir Noire américaine et finalement juste Américaine – je ne m’étais jamais qualifiée ainsi jusqu’à présent. Cette façon de m’auto-définir a fait surgir en moi des élans de patriotisme. Mais en même temps, cela a effacé une partie de l’identité noire que je parvenais tout juste à saisir, en plus de l’effacement qui a lieu par le simple fait d’être noire aux Etats-Unis.
J’ai rencontré plusieurs personnes qui ont eu le même ressenti que moi vis-à-vis de leurs identités diasporiques, et qui m’ont ouvert leurs portes afin que je puisse écouter leurs histoires de Noirs en France. Ces photographies montrent ceux avec qui j’ai interagi, aux côtés d’autoportraits qui reflètent la formation de mon identité au fur et à mesure que je découvre le rôle que ma couleur de peau joue en dehors des Etats-Unis et au sein d’une nouvelle structure de perception. »
~ Rebecca Arthur

A propos de l’artiste

Rebecca Arthur, photographe
« Photographe noire américaine, je vis actuellement à Paris dans le cadre d’un programme de bourse Fulbright-Harriet Hale Woolley en arts. Je me considère comme une conteuse, j’utilise mes images pour documenter et partager des histoires sur les thèmes de la famille, de l’identité et du chez soi. Il y tant d’histoires sur lesquels on ne peut pas mettre de mots, et souvent  elles ne peuvent être racontées car elles sont trop douloureuses, trop complexes ou n’ont personne pour les écouter – ce sont ces histoires qui m’intéressent le plus. Faire face au portrait de quelqu’un fait surgir de belles impressions. On peut concevoir leurs émotions, voir le passé dans leurs yeux et ressentir leur force. C’est avec ces impressions que l’on peut compatir avec le sujet et voir l’histoire de leur point de vue. »
Plus d’informations sur Rebecca Arthur dans sa biographie.

Vernissage

Le vernissage aura lieu le mercredi 5 février de 19h à 20h30 avec la présence de l’artiste dans le cadre d’Art-Hop-Polis, le art hopping de la Cité internationale. Découvrez le programme détaillé d’Art-Hop-Polis sur Citéscope et suivez la page Facebook pour plus d’informations.

Pensez aussi à rejoindre la page de l’événement Facebook pour ne pas manquer les rappels !

Horaires d’ouverture

Du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et 14h30 à 17h30.
Visite le soir ou weekend sur rendez-vous : communication@feusa.org