Fondation des États-Unis | Mardi 13 juin à 19h30 : Printempo – Wilson Poffenberger
20687
single,single-post,postid-20687,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
11958160_921761457888886_3688751141857921228_o

Mardi 13 juin à 19h30 : Printempo – Wilson Poffenberger

Ce dernier concert de la série Printempo mettra à l’honneur Wilson Poffenberger, l’un des deux boursiers Harriet Hale Woolley en musique de cette année. Son programme est une reflexion musicale de ses deux années à Paris ; les épreuves et succès et les moments de clarté et d’obscurité qui ont dessiné son chemin.

Entrée libre, réservation gratuite :
Inscription en ligne
Suivez toute l’actualité du concert sur l’événement Facebook.

Le programme

Incanto XIII (2015)+ – Simone Movio (b. 1978)
Florence Garneau, tenor saxophone

Ötzi (2017)* – Alexis Bacon (b. 1975)

Tadj d’après Neuf Études pour saxophones (1992-1994) – Christian Lauba (b. 1952)

XX. In Modo Dorico and VII. Toccata (in tre parti) (1929) – Sigfrid Karg-Elert (1877-1933)

Dissidence 1b (2007/12) – Christophe Havel (b. 1956)

Sonate pour saxophone alto et piano (1970) – Edison Denisov (1929-1996)
Nicky Purser, piano

Wend’Kreis (2015) – François Rossé (b. 1945)
Nicky Purser, piano

+ = Première française
* = Première mondiale

Les musiciens

Wilson Poffenberger est saxophoniste et poursuit une carrière de soliste et de professeur. Il est également spécialiste de musique de chambre. Il est passionné de musique contemporaine et travaille sur de nouvelles compositions aux Etats-Unis et en Europe. Bénéficiaire de la bourse Harriet Hale Wooley (2016-2017), M. Poffenberger vit à Paris où il poursuit actuellement un Cycle d’Orientation Professionnelle au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt sous la tutelle de Jean-Michel Goury. M. Poffenberger a fait partie en tant que soliste de la Dana Symphony Orchestra,  du Youngstown State University Percussion Ensemble, et du Hagerstown Municipal Band. Il a présenté de nombreux récitals à la International Navy Band Saxophone Symposium (2011, 2012, 2013, 2015, et 2016), à la North American Saxophone Alliance Biannual Conference (2014), au Duquesne Saxophone Day (2014), et à la Fondation des Etats-Unis. En 2014, il a obtenu le premier prix du concours Dana Young Artist, a été demi-finaliste au Symposium International de Saxophone et au Solo North American Saxophone Alliance Collegiate Competition. Il a également été finaliste de la Butler Symphony Orchestra Young Artist Competition (2013). Grand défenseur de la nouvelle musique, M. Poffenberger  a joué en première exclusivité des œuvres de Guillermo Lago, Gregory Wanamaker, Robert Lemay, Alex Miller et Aaron Lockhart. Il a acquis un studio privé dans la région de Youngstown, Ohio, où il propose des leçons à des élèves de tous niveaux. M. Poffenberger est diplômé de l’Université de Youngstown State (Masters) et de l’Université de Pennsylvanie en Indiana (Licences en éducation musicale). Il a participé à des masters classes avec Otis Murphy, Chien-Kwan Lin, Michael Ibrahim, Timothy McAllister, Vincent David, Claude Delangle, Arno Bornkamp, Masataka Hirano, et Christian Wirth. Il a eu comme professeur James Umble, Keith Young, Kent Engelhardt, et Zach Shemon. M. Poffenberger se produit exclusivement avec des saxophones et becs Selmer Paris.

Depuis janvier 2016, Florence Garneau est étudiante en maîtrise d’interprétation du saxophone à l’Université de Montréal où elle travaille sous la direction de Jean-François Guay. Elle a passé l’année scolaire 2016-2017 à Paris pour étudier au Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB) où elle a eu la chance de recevoir l’enseignement de Jean-Michel Goury. Ayant un intérêt marqué pour les musiques nouvelles, la recherche-création et l’improvisation, la jeune saxophoniste canadienne a déjà plusieurs projets de création à son actif. Elle a d’ailleurs collaboré avec la saxophoniste Jennifer Lachaîne et le compositeur Charles-Philippe Tremblay-B. afin de présenter une oeuvre nouvelle à l’occasion du 17e Congrès et Festival mondial du saxophone à Strasbourg en juillet 2015. De retour à Montréal sous peu, elle terminera sa maîtrise en décembre 2017 tout en continuant son activité de chambriste et d’enseignante.

Pianiste américaine, Nicky Purser est titulaire d’une Licence, d’un Master et d’un diplôme d’interprète de l’Université d’Indiana à Bloomington. Elle est diplômée d’une Licence de la Royal Schools of Music au Royaume-Uni ainsi que d’un diplôme supérieur d’enseignement et le diplôme supérieur de musique de chambre de l’Ecole Normale. En 2016 elle reçoit le diplôme d’études musicales (D.E.M) en accompagnement au piano du CRR de Boulogne-Billancourt. Ses professeurs principaux ont été Edmund Battersby, Jean-Louis Haguenauer, Erik Berchot, Pavlos Yallourakis, Valerica Maican et Julien Le Pape. En 2015 elle a été récompensée du prix d’accompagnement à l’unanimité au Concours des Jeunes Solistes de la Sorbonne. De 2015 à 2016 Nicky était musicienne en résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris. De 2012 à 2013 elle était boursière Harriet Hale Woolley de la Fondation des Etats-Unis à Paris, et de l’Ecole Normale de Musique en 2013 à 2014. Pendant ses études à l’Université d’Indiana (IU), elle a gagné le 2ème prix dans le concours de concerto. En 2009 elle a interprété le Concerto No. 21 en Do Majeur K. 467 par W.A. Mozart avec orchestre.  Pendant ses études post-bac elle était professeur assistant pour le département de théorie de musique et elle a poursuit des spécialisations en musique de chambre et de direction. Ses prestations récentes inclus des concerts avec l’association Philomuses, des concerts à la Fondation des Etats-Unis de Paris, un concert caritatif pour l’Orchestre de Chambre International de Washington, le concert du Duo Nishi au Festival Impromptu en Chambon-sur-Lignon et une interprétation à la Philharmonie de Paris de Thalleïn par Iannis Xenakis. Elle a collaboré avec des membres du tm+, de l’Orchestre National de France et du Chœur Radio France et avec des compositeurs Don Freund, Alexandros Markeas, Simone Movio, François Rossé, Betsy Jolas, Denis Levaillant. Elle est membre fondateur du Nishi Duo avec la saxophoniste Noa Mick, et active à Paris comme professeur de piano et pianiste accompagnatrice/chambriste.