Fondation des États-Unis | Jeudi 19 octobre à 19h30 : Concert Lara Downes – America Again
21414
single,single-post,postid-21414,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
LD America Again art2

Jeudi 19 octobre à 19h30 : Concert Lara Downes – America Again

United-States-site

 

La FEU a le plaisir d’accueillir la pianiste américaine Lara Downes pour son projet America Again.

America Again: une anthologie de morceaux américains inspirés par le poème de Langston Hughes Let America Be America Again. Laura en fait ressortir le folklore du concert hall, de l’American Songbook, jazz, ragtime et balades folk capturant l’essence du rêve américain et de ses désillusions.

Hughes l’écrivait en 1938, pourtant le propos reste très actuel : laissez l’Amérique être l’Amérique à nouveau – une terre qui n’a jamais été mais doit exister – une terre où tout homme est libre – Laissez l’Amérique être le rêve que les rêveurs ont imaginé – Laissez la être la grande terre de l’amour  (« Let America be America again– The land that never has been yet– And yet must be–the land where every man is free. Let America be the dream the dreamers dreamed–Let it be that great strong land of love”)

Cette anthologie est un hommage à ces générations d’Américains, blanc ou noir, homme ou femme, immigrant ou pionnier, qui ont rêvé l’impossible.

Le programme

American Caprice – Morton Gould (1913-1996)
Shenandoah – Traditional
Deep River – Samuel Coleridge-Taylor (1875-1912)
Down By the Riverside – Frederic Rzewski (b. 1938)
At Sea – Ernest Bloch (1880-1959)
Sueño Recurrente – Angelica Negron (b. 1981)
New World A-Comin’ – Duke Ellington (1899-1974)
God Bless the Child – Billie Holiday (1915-1959)
I’ll Be Seeing You – Billie Holiday (1915-1959)
Ain’t Nobody’s Business If I Do – Billie Holiday (1915-1959)
I Loves You, Porgy (arr. Nina Simone) – George Gershwin (1898-1937)
Rhapsody in Blue – George Gershwin (1898-1937)

Entrée libre sur réservation :
Inscription en ligne
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel.

A propos de l’artiste

Pianiste iconoclaste dont le talent artistique a été qualifié de « voluptueux, rêveur et changeant » par le New York Times et « enchanteur » par Fanfare Magazine, Lara Downes prend son inspiration là où elle la trouve, dépassant les étiquettes et les catégories pour rendre sa musique intemporelle mais en même temps en phase, en résonance, avec le monde qui nous entoure. Elle séduit des publics de tous âges grâce à sa présence charismatique, sa curiosité intellectuelle et une maîtrise remarquable de sa voix. C’est une pionnière à la fois sur scène et dans la vie, qui enthousiasme son public grâce à une musicalité que le Huffington Post qualifie d’« addictive – Downes joue avec une sincérité qui vient du cœur ».

Née en Californie et élevée en Europe, Downes  incorpore  à la musique une large et vaste expérience humaine, puisant dans son propre passé africain-américain et ses origines d’Europe de l’Est, ainsi que son éducation itinérante. Son dernier album, America Again (Sono Luminus, 2016) a connu un vif succès. Il a été sélectionné par NPR (National Public Radio) comme l’un des « 10 albums qui ont sauvé 2016 » et a été salué par le Boston Globe comme « un baume pour un pays déchiré par la désunion ». Cet enregistrement, son dixième en solo, représente à bien des égards la maturité d’une artiste qui a trouvé sa voie et frayé son chemin à travers la musique américaine, trouvant l’inspiration dans les héritages de la famille, l’histoire, l’art et la culture pour exprimer la diversité des réalités et des rêves américains. Selon ses propres mots : « J’ai voyagé partout dans ce pays et joué pour des publics très différents, dans des petits endroits comme des grandes villes. J’ai appris que ma musique est un pont qui établit des amitiés inattendues avec des personnes venant d’une Amérique très différente de la mienne. La vie typiquement américaine n’existe pas, et il y a des millions d’histoires américaines. La musique américaine a une histoire compliquée, pleine de contrastes et de contradictions, exactement comme la mienne. J’ai appris que ce qu’il y avait de plus beau en moi venaient de mes contradictions et mes contrastes. »

Evidemment, Lara est à l’aise dans une grande variété de salles de concert, de Carnegie Hall et Kennedy Center au Poisson Rouge (NYC) et Yoshi’s (SF). C’est une activiste et une avocate infatigable lorsqu’il s’agit de jouer pour des publics défavorisés en dehors des salles de concert. La musique de Lara est disponible sur plus de 200 plateformes digitales à travers le monde et ses albums sont appréciés par des auditeurs qui dépassent largement le public classique de base. Lauréate du prestigieux Sphinx Organization Medal of Excellence, Downes, qui a joué un rôle prédominant dans le rayonnement des arts, a été reconnue en tant  qu’interprète, entrepreneure et visionnaire culturelle. Elle aime les collaborations créatives avec des artistes très en vue : du violoncelliste Yo-Yo Ma à la chanteuse Rhiannon Giddens, en passant par le beatboxer Kevin Olusola ou encore l’ex-lauréate de poésie américaine Rita Dove. Ses partenariats avec des compositeurs majeurs couvrent genres et générations pour apporter de nouvelles contributions considérables au répertoire du XXIe siècle.

Lorsqu’elle n’est pas sur la route en train d’enregistrer un album ou de se produire sur scène, Lara est artiste-en-résidence au Mondavi Center for the Performing Arts, UC Davis, où elle forme la prochaine génération de musiciens en tant que directrice du Mondavi Center National Young Artists Program. C’est une artiste sponsorisée par Steinway.