Fondation des États-Unis | Jeudi 4 juillet à 12h : Independence Day Lunchtime Concert
24916
single,single-post,postid-24916,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Sans titre(1)

Jeudi 4 juillet à 12h : Independence Day Lunchtime Concert

Depuis 2016, la FEU a mis en place un concert informel pour célébrer Independence Day (le 4 juillet) et rassembler à cette occasion le public, les résidents et équipes de la Cité internationale. Cette année, le concert sera donné par Andrew Briggs et Elias Rodriguez, résidents et boursiers Harriet Hale Woollley et Sarah Ghandour (HHW 2017-18). Cette célébration musicale sera suivie d’un déjeuner à 12h30.

Entrée libre pour le concert.
Déjeuner au profit du jardin partagé de la FEU. Merci d’indiquer votre participation en envoyant un mail à communication@feusa.org ou en participant à l’événement Facebook

Les musiciens 

Loué comme « artiste à la réputation déjà grandissante et promis à un grand avenir » (The Well-Tempered Ear), le violoncelliste Andrew Briggs est un voyageur du monde. Parmi ses performances récentes figurent des récitals à Bergen, aux Pays-Bas, à Narbonne et en France. Andrew Briggs a également entretenu diverses collaborations dont une avec le violoncelliste principal du Royal Concertgebouw Orchestra (Amsterdam, NL) et une avec l’Axiom Contemporary Ensemble au Alice Tully Hall (NYC) auxquelles s’ajoutent des recitals au Paul Hall (NYC) et des concerts dans le Wisconsin et le Colorado. La saison dernière, Andrew était membre de la section de violoncelle de la Colorado Symphony, principal violoncelliste du Crested Butte Music Festival et artiste invité pour une série de récitals à Chicago, New York et Denver. Après avoir terminé sa maîtrise à la Juilliard School, il a récemment obtenu son doctorat à l’Université du Wisconsin avec son projet d’étude intitulé « Piatti and the Body: une approche intégrative de l’apprentissage des 12 caprices, opus 25 » sur Youtube. Actuellement, Andrew réside à Paris en tant que lauréat de la bourse Harriet Hale Woolley de la Fondation des États-Unis, où il étudie et interprète des œuvres de Duport, Debussy et Poulenc. Retrouvez Andrew sur Facebook !

Sarah Clarice Ghandour, récipientaire d’une bourse de 5 ans, a été diplômée en mai 2017 de Bard College and Conservatory avec une double licence de Mathématiques et d’Interprétation du violoncelle, sous l’égide du violoncelliste Peter Wiley. Passionnée par musique de chambre, Sarah a déjà collaboré avec plusieurs artistes dont Peter Wiley, Peter Serkin, Daniel Phillips et Dawn Upshaw. En tant que soliste du Bard Conservatory Orchestra, elle a joué à New York, en Europe de l’Est, en Russie et plus récemment à Cuba, en partenariat avec Camerata Romeu, le premier orchestre cubain exclusivement féminin d’instruments à corde. Sarah était finaliste de l’édition 2016 du Bard Conservatory Concerto Competition, et a pu jouer en mai 2017 le Korngold Concerto pour violoncelle avec The Orchestra Now. Après un semestre à l’automne 2015 à l’Université Américaine de Paris tout en continuant le violoncelle au conservatoire de Boulogne-Billancourt sous la direction de Xavier Gagnepain, Sarah a pu interpréter la Sonate pour piano et violoncelle de Rachmaninoff et le Trio de Clarinettes de Brahms au Palais Royal de Varsovie (Pologne) sur invitation du Bard Conservatory. Sarah a également participé au Music at MenloYellow Barn, et Encore String Quartet Intensive Summer Chamber Music Festivals. Après sa résidence d’artiste à la FEU pour l’année 2017/2018, Sarah suit à présent un master à la Stony Brook University de New York sous la tutelle du violoncelliste Colin Carr.

Le clarinettiste mexicain-américain Elias Rodriguez a fait ses débuts en solo à l’âge de 16 ans, après s’être produit dans une émission en direct de la série « From the Top » de NPR. Il est un ancien élève de The Orchestra Now, un orchestre préprofessionnel distingué composé de musiciens diplômés du monde entier et a reçu une bourse d’études de trois ans au Bard College, où il a obtenu une maîtrise en conservation, en critique et en études de performance. Elias a été invité à enseigner et à se produire dans des festivals de musique internationaux à travers les Amériques et l’Europe. Il a récemment donné des concerts au Grafenegg Festival en Autriche, au Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York, donné des ateliers de maître à Cali, en Colombie, et interprété le 1er Concerto pour clarinette de Weber sur WMHT Radio New York. Elias a été salué pour sa « sonorité acrobatique douce, sa finesse féroce » et sa « dynamique virtuose ». (Millbrook Independent) et on peut l’entendre sur le label Hyperion Records, ainsi que dans le film documentaire « Forte », dont la sortie est prévue en janvier 2019. Il a récemment été demi-finaliste au Concours international de clarinette Matthew Ruggiero en 2017, mention honorable au Concours national de clarinette Harold Wright des États-Unis en 2018 et finaliste à l’audition Phoenix Symphony pour clarinette de 2016. Elias est titulaire d’une maîtrise en musique en interprétation de clarinette de l’Université du Michigan et d’un baccalauréat en éducation musicale de l’Université Baylor. Il est récipiendaire de la bourse Harriet Hale Woolley 2018-2019 et a obtenu une résidence d’artiste à la Fondation des États-Unis à Paris, France. Il est candidat au Cycle D’Exécution Professionnel Supérieur de l’Ecole Normale de Musique de Paris. Elias parle couramment l’anglais, l’espagnol et le français. Retrouvez Elias sur Facebook !