Fondation des États-Unis | Jeudi 22 mars à 16h15 : Conférence – 4 ans d’Ideas Box | Université de la Paix
22361
single,single-post,postid-22361,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
BSF_COMPO_MOBILIER+NATTES (2)

Jeudi 22 mars à 16h15 : Conférence – 4 ans d’Ideas Box | Université de la Paix

La FEU a le plaisir d’accueillir la conférence 4 ans d’Ideas Box : ces bibliothèques qui mettent les technologies au service de la paix, l’accès à l’éducation et à l’information, organisée par Bibliothèques Sans Frontières dans le cadre d’ « Université de la Paix 2018« . Pour sa quatrième édition, qui se tiendra à la Cité internationale de Paris, du lundi 19 au samedi 24 mars 2018, l’Université de la Paix a pour thème « Démocratie et numérique : enjeux et menace ». Au programme : conférences, expositions, ateliers, tables rondes et projections.

Et si les bibliothèques pouvaient changer le monde ? Comment, avec l’aide des nouvelles technologies, des initiatives telles que l’Ideas Box (une médiathèque en kit conçue par l’ONG Bibliothèques Sans Frontières) permettent aux bibliothécaires, aux associations et aux acteurs privés et étatiques d’œuvrer pour la construction de la paix, améliorer la qualité de l’éducation et l’information pour les plus vulnérables partout dans le monde. Patrick Weil, Président et fondateur de Bibliothèques Sans Frontières (BSF) et Jérémy Lachal, DG et co-fondateur de BSF, nous parlent des impacts de l’Ideas Box depuis sa naissance en 2014

Entrée libre sur inscription
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel !

Découvrez l’Ideas Box

A l’origine, il y a un chiffre.
17 ans, c’est le temps moyen passé par un réfugié dans un camp. 17 années pendant lesquelles la plupart du temps il n’aura pas le droit de sortir de ce camp, de travailler, 17 années sans rien faire. C’est ce que vivent aujourd’hui plus de 50 millions de personnes réfugiées ou déplacées suite à des conflits ou des catastrophes dans le monde. Les déplacés et les réfugiés ont évidemment des besoins immédiats pour se nourrir, se loger, se soigner. Mais une fois ces besoins couverts, les populations doivent se reconstruire, recréer des liens. Trop souvent, les outils manquent pour se projeter dans l’avenir. Il fallait inventer quelque chose de nouveau. Quelque chose qui puisse aussi servir, au-delà des réfugiés, pour toutes les populations vulnérables, partout dans le monde. 

En réponse : une médiathèque en kit révolutionnaire.
C’est sur la base de ce constat que nous avons lancé la Campagne « l’Urgence de Lire » pour une meilleure prise en compte des besoins intellectuels de l’être humain en danger. L’appel a été rejoint, et continue de l’être, par des personnalités prestigieuses du monde entier à commencer par 9 prix Nobel dont Toni Morrison et JM Coetzee et des écrivains mondialement connus comme Stephen King ou Salman Rushdie. En réponse, nous avons imaginé avec le Haut Commissariat aux Réfugiés et le créateur Philippe Starck l’Ideas Box : une médiathèque en kit, standardisée, facilement transportable et déployable sur le terrain. Un dispositif robuste et autonome énergétiquement. Mais aussi un dispositif qui propose un contenu finement adapté aux besoins des populations, à leur langue, leur culture. L’Ideas Box est donc née de ce défi pour l’accès à l’information, la culture et l’éducation des populations réfugiés. Mais une fois créé, l’Ideas Box a démontré toutes ses capacités et sa grande modularité et très vite, nous avons à commencé à imaginer son utilisation et son impact dans d’autres contextes, aussi bien dans les pays industrialisés que le monde en développement.

Plus d’informations sur l’Ideas Box.

Les intervenants

Patrick Weil, président et fondateur de Bibliothèques Sans Frontières.
Né en 1956, Patrick Weil est un historien spécialiste des questions d’immigration et de citoyenneté. Il est également directeur de Recherche au CNRS, et professeur à l’Université de Yale et l’école d’économie de Paris. En 2007, il fonde Bibliothèques Sans Frontières (BSF) devenue depuis l’une des principales ONG de développement par la culture et la connaissance dans le monde.

Jérémy Lachal, directeur général de Bibliothèques Sans Frontières.
Diplômé de Sciences Po Paris et titulaire d’un master en Droit International, il a fondé Bibliothèques Sans Frontières en 2007 aux côtés de l’historien Patrick Weil. Il dirige depuis cette ONG qui est devenue en six ans l’une des principales organisation d’appui aux bibliothèques et aux espaces créatifs (fab lab, co-working, etc.) dans le monde en développement (plus de 250 bibliothèques créées ou soutenues dans 20 pays dont la France) et qui s’est développée aux Etats-Unis, au Canada, en Belgique et en Suisse. BSF a également lancé la version française de la Khan Academy en septembre 2013.
Particulièrement intéressé par l’usage des nouvelles technologies et de l’open source dans les processus d’éducation, de création culturelle et de diffusion de l’information, il travaille également à la conception de dispositifs culturels économiquement durables et autonomes.
Depuis 2012, Jérémy Lachal est associé au programme international de leadership de l’IFLA (International Federation of Library Associations) au sein duquel il participe à la conception de stratégies internationales en matière de promotion des bibliothèques, de l’Open Access et du partage de l’information.