Fondation des États-Unis | Jeudi 11 octobre à 17h30 : Conférence – « On Heroic Reading. Frederick Douglass and the Atlantic World after 1845 »
23399
single,single-post,postid-23399,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive

Jeudi 11 octobre à 17h30 : Conférence – « On Heroic Reading. Frederick Douglass and the Atlantic World after 1845 »

Douglass conf banner bill

Jeudi 11 octobre à 17h30 : Conférence – « On Heroic Reading. Frederick Douglass and the Atlantic World after 1845 »

La FEU est ravie d’accueillir la conférence plénière intitulée « On Heroic Reading. Frederick Douglass and the Atlantic World after 1845 » qui fait partie de la conférence internationale « Frederick Douglass – Across et Against Times, Places and Disciplines » qui se déroulera dans quatre lieux du 11 au 13 octobre 2018.

Conférencier: Lloyd Pratt, Drue Heinz Professor of American Literature, St. John’s College, University of Oxford

Comment le contexte transatlantique des États-Unis et de la France change-t-il notre compréhension de l’histoire des lecteurs afro-américains du dix-neuvième siècle, de l’éducation à la lecture et de l’intérêt durable de Frederick Douglass pour la politique de la lecture ?
Comment le récit d’Emerson sur la « lecture créative » et la discussion de Thoreau sur la « lecture héroïque » peuvent-ils différer s’ils sont considérés par rapport au récit bien connu de Douglass sur l’éducation à la lecture ? Comment la passion politique qui s’attache à certains types de lecture en France et aux États-Unis à partir des années 1780 à travers la reconstruction informe-t-elle le sens changeant de la lecture dans le monde atlantique ? Je considère ces questions ainsi que d’autres questions connexes pour comprendre comment l’expansion de l’alphabétisation dans le monde de l’Atlantique du dix-neuvième siècle a conduit à l’invention de nouvelles pratiques hiérarchisées et racialisées de lecture et l’éducation à la lecture ainsi que la manière dont les intellectuels et les éducateurs afro-américains ont répondu à l’invention de ce processus de tri. Au début du XXe siècle, les lecteurs, en particulier les américains, se trouveraient confrontés à un système éducatif à plusieurs niveaux, dans lequel seuls les lecteurs blancs diplômés de l’université avaient accès aux outils nécessaires à la «lecture sérieuse» du critique anglais John Ruskin. C’est dans ce contexte que nous devons comprendre l’engagement de DuBois envers une éducation humaniste de grande envergure pour les Afro-américains. DuBois était fidèle à une certaine manière de lire, autant qu’à un contenu particulier. C’est la raison pour laquelle, un certain nombre d’éducateurs afro-américains importants des dix-neuvième et vingtième siècle ont résisté aux ouvertures du mouvement d’éducation progressive.

Si vous souhaitez assister à cette conférence uniquement, veuillez noter que vous devez vous inscrire par mail à feesdouglass2018@gmail.com (nombre de places limité). Les inscriptions pour la colloque de trois jours se terminent le 15 septembre et doivent être effectuées sur le site Web de la conférence.