Fondation des États-Unis | Vendredi 17 novembre : Conférence « Black Metropolis, entre passé et avenir »
21624
single,single-post,postid-21624,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Black Metropolis Visuel

Vendredi 17 novembre : Conférence « Black Metropolis, entre passé et avenir »

La FEU a l’honneur d’accueillir dans son Grand Salon la 3e journée du colloque international Black Metropolis , entre passé et avenir : Race, urbanisme et culture afro-américaine à Chicago suivie du concert exceptionnel du duo d’Olivier Benoit et Mike Reed.

Depuis le début du XXème siècle et surtout à la suite de la « Great Migration » dont le pic fut marqué par l’année 1917, la ville de Chicago est considérée comme la « Black Metropolis » des Etats-Unis. Le South Side, auquel est venu s’ajouter par la suite le West Side, constituent les quartiers afro-américains emblématiques de la capitale du Middle du West. A ces quartiers est systématiquement associée l’image du « Ghetto noir » avec le cortège des problèmes raciaux, politiques et socio-économiques qui caractérisent ce phénomène : mise en place et perpétuation de la ségrégation raciale ; conditions de vie et notamment de logement très précaires ; violence liée à l’économie parallèle développée par les gangs… Cependant, la représentation du South Side et du West Side de Chicago, si elle se limitait à ce seul tableau des difficultés politiques et socio-économiques de ces quartiers, ne serait pas complète. En effet, la « Black Metropolis » se caractérise aussi, et depuis son origine, par une intense vie intellectuelle et artistique. Chicago, avec New York, a contribué plus qu’aucune autre ville américaine au développement et au rayonnement de la culture afro-américaine aux Etats-Unis et à sa diffusion dans le monde.

Le colloque « The Black Metropolis : race, urbanisme et culture afro-américaine à Chicago » se voudrait donc une réévaluation de la contribution du South Side et du West Side à la définition et à l’évolution de l’identité afro-américaine depuis le début du XXème jusqu’à l’époque contemporaine. Quatre thèmes structureront ces trois journées d’études : l’habitat, le monde socio-politique et ses prolongements culturels, les lieux communautaires (églises, clubs, centres culturels), les médias.

Le colloque aura lieu du 15 au 18 novembre 2017. Les conférences seront réparties dans quatre lieux à Paris : Sciences Po, l’Université Paris Diderot, la Fondation des Etats-Unis et le Centre de l’Université de Chicago à Paris.

L’inscription est obligatoire par mail : Arnaud Coulombel, acoulomb@uchicago.edu

Téléchargez tout le programme en cliquant sur l’image ci-dessous : 

BackMetropolisPosterWordPress