Fondation des États-Unis | Jeudi 7 septembre à 19h30 : Concert Will Cravy
20962
single,single-post,postid-20962,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Headshot 2 landscape

Jeudi 7 septembre à 19h30 : Concert Will Cravy

United-States-site

 

Pour le premier rendez-vous culturel de la rentrée, Will Cravy, contrebassiste en résidence, donnera un concert le jeudi 7 septembre à 19h30.

Entrée libre sur réservation :
Inscription en ligne
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel.

Programme

L’Infinie Martine  – François Rabbath (1931-)

Le Mi dans le mille – François Rabbath (1931-)
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Double Bass Concerto No.2 in A minor – Giovanni Bottesini (1821-1889)
I. Allegro
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Le Cri de Venise – François Rabbath (1931-)
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Concerto No 3 – François Rabbath (1931-)
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Breiz – François Rabbath (1931-)

Double Bass Concerto No 2 in D major – Karl Ditters von Dittersdorf (1739-1779) 
I. Allegro Moderato
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Samir – François Rabbath (1931-)
Will McClain Cravy, contrebasse et Orlando Bass, piano

Encore:

Chasse à courre  – François Rabbath (1931-)

Biographie des musiciens

Originaire du Colorado, William McClain Cravy est diplômé avec une mention d’excellence de l’Université de Californie du Sud, où il a bénéficié d’une bourse présidentielle et de trois bourses de recherche. Il a reçu le Prix pour Cordes et Orchestre qui récompense les étudiants d’exception. Musicien professionnel de l’orchestre de Chambre de Santa Barbara où il est contrebassiste depuis un an, Will a également joué avec l’Orchestre du Centre National des Arts, le Royal Philarmonic Orchestra (Royaume-Uni), le New World Symphony à Miami, le Philharmonique de Las Vegas, le Juneau Symphony. Il a également été contrebassiste principal à l’Opéra d’Aspen sous la direction de Robert Spano, et avec son professeur à l’Orchestre de chambre d’Aspen. Avec le NACO, Will a effectué une tournée au Royaume-Uni, où son Altesse Royale le Prince Charles lui a accordé une audience. En tant que soliste, il a obtenu le second prix aux Concours de cordes basses de l’Aspen Music Festival et au Pasadena Showcase House Instrumental Competition en 2015 (l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles y était juré). Il a obtenu la troisième place au Jefferson International Young Artists Competition en 2016 et est arrivé finaliste à la Young Musicians Foundation Debut Concerto Competition la même année. Will a interprété des concertos  avec les Orchestres Symphoniques du Colorado et de Culver City, ainsi que de nombreux orchestres de jeunes au Colorado et en Californie. Il était à l’honneur à l’Aspen Music Festival Student-Spotlight Recital en 2015. Ancien membre de la Fondation Roster des Jeunes Musiciens du Colorado, il a reçu en 2009 le prix Jeff Bradley qui distingue les jeunes musiciens du Colorado. Ses premiers professeurs ont été David Allen Moore, Susan Cahill et Ken Harper. Il s’est ensuite perfectionné auprès de Paul Ellison, Hal Robinson, Ben Hong, Joel Quarrington, Albert Laszlo, et Chris Hanulik.  Will a également joué de la musique de chambre avec des membres de la Philharmonique de Los Angeles et du  Boston Symphony. Il a passé les quatre derniers étés à l’Aspen Music Festival, et a participé aux festivals de Lake George, Domaine Forget, Wabass Institute, et Colorado College. Will a la ferme conviction que la musique est un puissant outil de justice sociale et collabore régulièrement au Los Angeles Street Symphony. Après ses études  au NAC Institute en 2015, Will est retourné à l’Université de Californie du Sud avec une bourse, afin de terminer un master pour lequel il a obtenu la mention Très Bien. Actuellement, Will est l’un des boursiers Harriet Halle Woolley de la Fondation des Etats-Unis ; il poursuit ses études à Paris avec le contrebassiste virtuose François Rabbath.

Orlando Bass a un goût musical assez eclectique, l’amenant à des nombreuses activités différentes. Il étudie actuellement au CNSM de Paris, dans les classes d’écriture (Fabien Waksman, Jean-Baptiste Courtois, David Lesczynski, Thierry Escaich, Alain Mabit), d’accompagnement (Jean-Frédéric Neuburger), de piano (Roger Muraro) et d’improvisation (Jean-François Zygel). Le répertoire moderne et contemporain lui tient particulièrement à coeur, qu’il interprète frequemment en tant que soliste, chambriste ou musicien d’orchestre, le plus souvent mis en relief par du repertoire plus conventionnel. Il gagne le Grand Prix du Concours Festival de Répertoire Pianistique Moderne en avril 2016, auréolé de l’enregistrement d’un disque consacré au Préludes et Fugues du XXème siècle, ainsi que le Premier Prix du concours Les Virtuoses du Coeur en mars 2016. Il réalise aussi en ce moment un travail autour de la musique du compositeur-peintre-graveur Michel Ciry, accompagné d’un enregistrement et d’un mémoire analytique. En revanche, c’est au clavecin qu’il préfère jouer le repertoire du XVIème au XVIIIème siècles. Il obtient en novembre 2015 le premier prix du Concours de clavecin de Bologne, Fondation Paola Bernardi. Il tourne actuellement avec Mireille Podeur une série de concerts autour de transcriptions pour deux clavecins. Ils ont réalisé deux enregistrements pour la maison de disques Maguelone, et en préparent un troisième. Egalement improvisateur et compositeur, il aime particulièrement accompagner le cinéma muet, en revisitant en direct la bande sonore. Son catalogue d’oeuvres compte un Quintette avec piano, une Sonate pour violon seul, la Barcarolle, Cadence et Youkali pour saxophone alto et piano, Strates et un Prélude et Fugue pour piano seul, Prélude à l’imitation de L. Couperin pour clavecin seul, parmi d’autres pièces pour petite formation.