Fondation des États-Unis | Lundi 12 février à 20h : Ciné-concert – Genre et sexualité dans 4 films muets
21878
single,single-post,postid-21878,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Image WP Cinéconcert

Lundi 12 février à 20h : Ciné-concert – Genre et sexualité dans 4 films muets

Le 7e genre, le ciné club qui défie les normes, en partenariat avec la FEU, vous invite à une séance gratuite spéciale films muets mettant en scène l’identité de genre et l’homosexualité le lundi 12 février à 20h.

Au programme, des films de 1895 à 1925 avec Stan Laurel, Charlie Chaplin, Ethelyn Gibson et même un cochon danseur ! Parce que depuis toujours, et certainement depuis la naissance du cinéma, les artistes de tout poil défient les genres. Stan en détective précieux n’hésite pas à s’habiller en femme pour résoudre des énigmes dans Plus fort que Sherlock Holmes (The Sleuth) tandis que Charlot retrouve son costume de femme sophistiquée dans Mam’zelle Charlot (A Woman), un costume que vous reconnaitrez si vous avez vu A Film Johnnie à un précédent ciné-concert. Ethelyn Gibson s’habille en homme pour échapper à des soupirants plus qu’insistants, un sujet d’actualité s’il en est. Entre chaque film, une petite curiosité sonore de 1895, quand Thomas Edison rêvait d’allier son Kinetoscope à son Phonographe.

La séance sera suivi d’un débat animé par Francis Bordat, professeur émérite (Paris-Ouest Nanterre) qui a publié de nombreux ouvrages sur le cinéma hollywoodien et qui est spécialiste du cinéma burlesque et de Charlie Chaplin. Il est notamment l’auteur de Chaplin cinéaste, Editions du Cerf, 1998. Il est cofondateur et membre du CICLAHO (Groupe de recherche sur le cinéma classique hollywoodien).

Les films muets seront accompagnés par les résidents musiciens de la FEU et leurs invités.

Entrée libre sur réservation
Inscription en ligne
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel !

Le 7e genre

Le ciné-club Le 7e genre propose des films de toutes époques, tous pays, tous styles, des grands classiques à redécouvrir aux œuvres plus confidentielles, qui questionnent les genres et les sexualités minoritaires. Toutes les projections sont suivies de débats en présence d’invité(e)s d’horizons divers (réalisatrices-teurs, scénaristes, actrices-teurs, critiques, enseignant-e-s etc)