Fondation des États-Unis | Bourse Harriet Hale Woolley
19777
page,page-id-19777,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
 

Bourse Harriet Hale Woolley

Léguée à la Fondation des États-Unis au début des années 1930 par Mme Harriet Hale Woolley, cette bourse est allouée chaque année à quelques  artistes et musiciens américains qui souhaitent poursuivre leurs études à Paris. Une bourse est également allouée à un ou une étudiante en psychiatrie, de nationalité américaine, française ou suisse, interne dans un hôpital parisien.

Books copy

Critères d’élligibilité

Artistes et musiciens :

La bourse est allouée au maximum à cinq étudiants américains en Master ou plus dans les domaines des beaux-arts (peinture, graphisme, impression, sculpture, photographie, cinéma) et de la musique (composition, instrument ou performance vocale). La bourse n’est pas ouverte aux étudiants en histoire de l’art, en musicologie, en danse ou en théâtre.

 

Pour pouvoir postuler, les candidats doivent :

  • être de nationalité américaine,
  • être âgé de  21 à 29 ans,
  • être brillamment diplômé d’une université américaine ou d’une école professionnelle. Les étudiants plus âgé, d’un niveau d’études avancé, seront privilégiés,
  • démonter un excellent niveau artistique,
  • proposer un projet artistique détaillé, original et inédit en lien avec leur domaine d’étude et qui requière un long séjour à Paris. Ce projet doit intégrer l’inscription dans une école française d’art ou de musique reconnue. Il est fortement recommandé aux candidats d’établir un contact avec un professeur ou une institution avant son arrivée en France,
  • faire preuve de qualités personnelles et d’adaptabilité à la vie en communauté,
  • soumettre un dossier complet avant la date limite.
  • Les dossiers incomplets ou tardifs ne seront pas reçus.

 

Internes en psychiatrie :

Une bourse est également allouée à un ou une étudiante en psychiatrie, de nationalité américaine, française ou suisse, interne dans un hôpital dans la région parisienne pendant son séjour à la Fondation des États-Unis.

 

Pour postuler, les candidats doivent :

  • être de nationalité française, suisse, ou américaine,
  •  avoir entre 21 et 29 ans
  • démontrer un parcours académique rigoureux et sérieux, diplômé d’un institut de renommée internationale.
  • montrer une capacité exceptionnelle de développement dans le domaine de la psychiatrie.
  • faire preuve de qualités personnelles et d’adaptabilité à la vie en communauté,
  • soumettre un dossier complet avant la date limite.
  • Les dossiers incomplets ou tardifs ne seront pas reçus.

 

La bourse :

Accordée annuellement, la bourse s’élève à environ 10 000 € / an et l’assurance de la réservation d’une chambre individuelle à la Fondation des États-Unis pendant l’année académique (octobre-juin). Les boursiers participent activement à la vie communautaire et culturelle de la Fondation des Etats-Unis.

 

Pendant la résidence, les boursier Harriet Hale Woolley doivent :

  • s’assurer que leurs documents de travail et tout autre documentation officielle soient en ordre avant d’arriver à la Fondation des Etats-Unis, et de rester en règle pendant la durée complète du séjour (pour plus d’information sur les visas, voir le site du département d’Etat américain),
  • soumettre une preuve de couverture sociale pour l’année académique à venir,
  • être à jour de ses redevances mensuelles pour sa chambre,
  • respecter le Règlement Intérieur de la Fondation des Etats-Unis,
  • utiliser et déclarer sa chambre à la Fondation des Etats-Unis en tant que sa résidence principale durant toute l’année académique,
  • maintenir ses études à un niveau élevé durant son séjour et participer au programme culturel de la Fondation Fondation des Etats-Unis
  • soumettre un compte-rendu de son parcours académique et professionnel durant l’année scolaire écoulée,
  • les boursiers artistes doivent donner à la Fondation des Etats-Unis une oeuvre créée pendant leur séjour

 

Pour plus d’informations, merci de contacter culture@feusa.org

Comment postuler ?

Avant de postuler, merci de vérifier que vous remplisser les conditions citées plus haut.

Date limite :

Tout dossier de candidature ainsi que les documents à fournir doivent être envoyés au plus tard le 31 janvier de l’année académique en cours.

Soumettre un dossier :

Tous les documents doivent être converti en PDF (excepté la photo), numérotés et nommés dans l’ordre cité dans la liste des documents à fournir. Merci d’envoyer votre dossier complet à culture@feusa.org (par WeTransfer, Hightail ou Dropbox).              

Documents à soumettre :

Pour les artistes (art et musique) :

 

  1. Le formulaire de la bourse Harriet Hale Woolley Scholarship, à télécharger ici. Merci de signer électroniquement ou d’imprimer, signer et scanner.
  2. Une photo d’identité à insérer dans le formulaire et envoyer au format JPEG.
  3. Un CV détaillé.
  4. Une présentation détaillée de votre projet qui précise l’institution française ou la personne enseignante avec qui vous comptez travailler.
  5. Il est fortement recommandé d’inclure une lettre d’admission dans une institution française, en arts visuels comme en musique.
  6. Un certificat d’aptitude en français signé par un professeur de français qualifié. Si votre niveau de français est faible, vous devez démontrer votre volonté de mener votre projet d’études à bien en prenant des cours de français avant votre arrivée. Il est également recommandé de prendre des cours une fois sur place.
  7. Trois lettres de recommandation sur papier à entête, de professeurs au fait des compétences du ou de la candidate, de ses qualités artistiques et de ses accomplissement. Les lettres doivent être directement envoyées par courrier ou par mail par les référents.
  8. Copies des originaux des bulletins de notes de toutes les institutions d’enseignement supérieur fréquentées par le ou la candidate. Un scan couleur haute définition est recevable au premier dépôt du dossier.Des originaux seront demandés aux candidats après une première sélection.
  9. Exemples du travail du ou de la candidate. En arts visuels, un dossier électronique des oeuvres récentes. Pour les musiciens, 15 minutes minimum d’au moins trois morceaux de styles contrastés. Des vidéos sont fortement souhaitées (y compris en lien internet).
  10. Un simple certificat médical confirmant le bon état de santé général du ou de la candidate. Les candidats retenus devront produire une preuve d’assurance maladie avant leur arrivée.
  11. Une preuve de citoyenneté, càd un scan couleur du passeport.

 

Pour les internes en psychiatrie :

 

  1. Le formulaire de la bourse Harriet Hale Woolley Scholarship, à télécharger ici. Merci de signer électroniquement ou d’imprimer, signer et scanner.
  2. Une photo d’identité à insérer dans le formulaire et envoyer au format JPEG.
  3. Un CV détaillé.
  4. Un descriptif de l’internat. Veuillez mentionner toute information concernant cette formation (nom de l’institut, nom, titre et coordonnées du chef de service, durée), ainsi que les buts professionnels à atteindre.
  5. Pour les non francophones, un certificat d’aptitude en français signé par un professeur de français qualifié. Si votre niveau de français est faible, vous devez démontrer votre volonté de mener votre projet d’études à bien en prenant des cours de français avant votre arrivée. Il est également recommandé de prendre des cours une fois sur place.
  6. Deux lettres de recommandation sur papier à entête, directement postée (par email ou courrier) par son auteur.
  7. Copies certifiées des diplômes obtenus.
  8. Un simple certificat médical confirmant le bon état de santé général. Les candidats retenus devront produire une preuve d’assurance maladie avant leur arrivée.
  9. Une preuve de citoyenneté, càd un scan couleur du passeport.

Les boursiers actuels

La Fondation des États-Unis est heureuse d’annoncer la liste des boursiers Harriet Hale Woolley pour l’année académique 2017-2018 :

team_image

Isaac Howell

Visual Arts

Isaac Howell, né en 1993 à Princeton (New Jersey), a effectué une licence en Peinture et en Arts Comparés de l’Université de Washington à St Louis avant de poursuivre avec un master en Peinture et Gravure à l’Université de Yale obtenu en 2017. Alors qu’il était étudiant à l’Université de Washington, Isaac a pu bénéficier de la bourse Ellen Battel Stoeckel et a participé à la Summer School de Yale Norfolk pendant l’été 2014. Lauréat de la bourse Harriet Hale Woolley pour l’année scolaire 2017-2018, Isaac compte profiter de son séjour à Paris pour s’inspirer des œuvres d’art des militants marxistes-léninistes de Mai 68 et des travaux de Guy Debord et de l’Internationale situationniste.

Website
team_image

Jossalyn Jensen

Viola

Jossalyn Jensen, altiste américaine, a commencé la musique à l’âge de 4 ans. Elle joue ses premiers solos à l’âge de 9 ans et elle a depuis donné des concerts aux Etats-Unis et en Europe dans des salles prestigieuses comme Carnegie Hall, the Elbphilharmonie ou le Théâtre des Champs-Elysées. Elle a participé au New York String Orchestra Seminar (2012), Aspen Music Festival and School (2009-2011, 2014), the Britten-Pears Young Artist Programme (2017), Verbier Festival Academy (2017). Jossalyn est diplômée d’un Bachelor de musique obtenu avec mention au Cleveland Institute of Music où elle a pu étudier avec Jeffrey Irvine. Elle a également reçu le Milhaud Award et l’Arnold Award pour alto. Elle a terminé ses études avec un master de musique à la Juilliard School sous la tutelle de Heidi Castleman et Misha Amory, où elle a reçu la Irene Diamond Graduate Fellowship et le Jack Kent Cooke Graduate Artist Award. Jossalyn est lauréate d’une bourse Fulbright 2016-2017 pour étudier au Conservatoire National supérieur de musique et de danse de Paris sous la direction de Jean Sulem.
Passionnée de musique de chambre, Mme Jensen a participé aux séminaires suivants la Juilliard School Winter ChamberFest (2015), Finckel-Wu Han Chamber Music Studio (2014), the Cleveland Institute of Music Intensive Quartet Seminar (2012-2013), the Music Academy of the West String Quartet Seminar (2012). Elle a joué avec des membres du Cleveland Quartet mais aussi avec Darrett Adkins, Jorja Fleezanis, David Halen et Jerome Lowenthal et comme chambriste au Caroga Lake Music Festival, les Rencontres Musicales de Haute-Provence et Les Nuits Pianistiques à Aix-en-Provence.
Il lui tient à cœur de partager la musique classique au plus grand nombre. Depuis qu’elle est enfant, elle joue dans des maisons de retraite, des hôpitaux, des bibliothèques, des parcs, des centres communautaires et des écoles publiques l’Utah dont elle est originaire, et de nombreux états voisins. Elle a participé régulièrement à Classical Revolution Cleveland, et fait partie du Cleveland Community Service Outreach Program. Elle a également reçu la Gluck Community Outreach Fellowship de la Juilliard School.
Jossalyn défend la musique nouvelle et a participé au New Music Ensemble du Cleveland Institute of Music et a collaboré sur plusieurs projets avec Patricia Kopatchinskaja et Matthias Pintscher à la Lucerne Festival Academy (2017). Elle a commandé des travaux à des compositeurs émergents et a pour projet de renouveller l’expérience avec six jeunes compositeurs américains qui écriraient des solos pour alto en hommage à J.S. Bach.
Jossalyn a commencé à enseigner le violon à l’âge de 12 ans et s’est investie continuellement dans le partage de ses connaissances. Elle a enseigné l’éducation musicale et le Solfège quand elle était à Juilliard et continue aujourd’hui à Paris.

team_image

Sarah Ghandour

Cello

Sarah Ghandour, récipiendaire d’une bourse de 5 ans, est diplômée 7 de Bard College and Conservatory en Mathématiques et Interprétation du violoncelle, sous l’égide du violoncelliste Peter Wiley. Passionnée par la musique de chambre, Sarah a déjà collaboré avec plusieurs artistes dont Peter Wiley, Peter Serkin, Daniel Phillips et Dawn Upshaw. En tant que soliste du Bard Conservatory Orchestra, elle a joué à New York, en Europe de l’Est, en Russie et plus récemment à Cuba, en partenariat avec Camerata Romeu, le premier orchestre cubain exclusivement féminin d’instruments à corde. Sarah était finaliste de l’édition 2016 du concours de concerto du Bard Conservatory, et a pu jouer en mai 2017 le Concerto de Korngold pour violoncelle avec The Orchestra Now. Après un semestre à l’automne 2015 à l’Université américaine de Paris, tout en continuant le violoncelle au conservatoire de Boulogne-Billancourt sous la direction de Xavier Gagnepain, Sarah a pu interpréter la Sonate pour piano et violoncelle de Rachmaninoff et le Trio de clarinettes de Brahms au Palais Royal de Varsovie (Pologne) sur invitation du Bard Conservatory. Sarah a également participé aux festivals suivants Music at Menlo, Yellow Barn, Encore String Quartet Intensive Summer Chamber Music Festival. Après sa résidence d’artiste à la FEU en 2017-2018, Sarah suivra un master à l’université Stony Brook de New York sous la tutelle du violoncelliste Colin Carr.

team_image

Taylor Smith

Visual Arts

Taylor Smith est une artiste originaire de Rochester dans l’Etat de New York. Elle a fait une double licence en Arts Plastiques (peinture) et Histoire de l’Art à Boston University en 2015, avant de poursuivre ses études avec un master en médiation culturelle à l’Ecole du Louvre en 2017. Taylor a participé à plusieurs expositions collectives et individuelles à Paris et à Boston. Elle a aussi contribué à un projet de fresque murale dans le cadre de sa résidence d’artiste à l’Asociación Atlas à Las Palmas de Gran Canaria (Espagne). Par un jeu de manipulation de différents processus naturels (l’érosion, l’eau qui coule…) et de matériaux industriels recyclés, Taylor interroge le conflit perpétuel entre la Nature et la Culture, et notre désir insatiable de « perfection » de notre environnement. Pendant son année à Paris, Taylor souhaite travailler sur une série d’œuvres en grand format en collaboration avec plusieurs scientifiques (dont l’œnologue Gérard Liger-Belair et la doctorante à l’Institut de Biologie à l’Ecole Normale Supérieure Nora Assendorp) et le photographe américain J. Henry Fair, connu pour ses clichés aériens de paysages pollués. L’objectif étant de fusionner les images microscopiques et aériennes d’une nature détruite et réparée par l’Homme dans des compositions abstraites et singulières.

Website
team_image

Vincent Trebossen

Interne en psychiatrie

Vincent Trebossen est interne en Psychiatrie à l’Université Paris Sud. Il est arrivé à Paris après avoir effectué ses études de médecine à l’Université de Rennes en Bretagne. Depuis le début de son internat il a eu la chance de travailler au sein de services de psychiatrie et de pédopsychiatrie d’hôpitaux renommés comme l’hôpital de la Pitié Salpêtrière ou le Centre Hospitalier Sainte-Anne. Son travail auprès de patients souffrant de différentes pathologies lui a permis de découvrir les psychothérapies et la neurobiologie. Vincent est intéressé par la compréhension des mécanismes biologiques impliqués dans les maladies mentales, et en particulier leurs liens avec le système immunitaire qu’il va explorer au cours de son master 2 à l’Université Pierre et Marie Curie durant l’année 2017-2018.

Anciens boursiers HHW

Nous sommes fiers de la réussite de nos anciens et avons à cœur de renforcer les liens professionnels ou amicaux entre les artistes. Pour plus d’information, visiter la page des anciens.

Pour faire un don à la Fondation et directement aider les boursiers actuels, cliquer ici

committee