Fondation des États-Unis | Mardi 19 novembre à 19h30 : Conférence « Art et psychiatrie » | Medical Cultures
25162
single,single-post,postid-25162,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
P1000416 phto marionnettes - Copy

Mardi 19 novembre à 19h30 : Conférence « Art et psychiatrie » | Medical Cultures

La Fondation des Etats-Unis est heureuse d’ouvrir la nouvelle saison du cycle de conférences Medical Cultures en partenariat avec le pôle de psychiatrie du 16ème arrondissement de Paris. En parallèle de son riche programme culturel, la FEU s’investit chaque année en faveur de la recherche en psychiatrie à travers de la bourse Harriet Hale Woolley attribuée à un étudiant en psychiatrie. Dans une volonté de rapprocher ces deux pôles d’activité, la boursière 2018-2019, Laurie-Anne Claude, a créé un partenariat entre la FEU et le pôle 16ème arrondissement (Centre Hospitalier Sainte Anne – GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences). Trois artistes résidents à la FEU, Maximilien Gremaud, Timothée Lambert et Ximena Salmeron, ont ainsi pu, accompagnés des soignants du pôle, proposer aux patients un projet de création artistique dans la cadre d’ateliers thérapeutiques.

Fort de cette expérience, les artistes accompagnés du Dr Marine Raimbaud, psychiatre, et Inès Milongo, infirmière, se retrouvent à nouveau pour nous proposer une conférence sur l’art et la psychiatrie. En partant de l’art dans la psychiatrie et son bienfait dans la prise en charge thérapeutique, ils décriront d’abord l’usage de l’art en psychiatrie, pour ensuite présenter l’expérience enrichissante du partenariat entre la FEU et le pôle 16ème arrondissement. A l’occasion de cette conférence, les œuvres réalisées par les patients seront exposées à la FEU.

Entrée libre, réservation souhaitée :
Inscription gratuite

Rejoignez l’événement Facebook pour un rappel !

A propos des intervenants

Marine Raimbaud, psychiatre au Centre Hospitalier Sainte-Anne, prend quotidiennement en charge des patients atteints de troubles psychiques. Pour se faire, elle utilise différents médiums comme l’éducation thérapeutique mais aussi l’art à travers l’inscription de ses patients dans des activités thérapeutiques. Le travail pluridisciplinaire sur le secteur du Pôle 16ème arrondissement lui a permis d’appréhender la plus-value de ces activités dans la prise en charge quotidienne des patients. Dans un souci de transmission, elle s’appuiera sur la collaboration avec la Fondation des Etats-Unis pour expliquer le lien fondamental entre la psychiatrie et l’art.

Intéressée depuis l’adolescence par la médecine, Laurie-Anne Claude réalise un stage d’observation à l’hôpital de Nanterre pendant sa première année de lycée. Elle réalise ensuite ses études de médecine à la faculté Paris 7 où elle poursuit depuis 2015 son internat de psychiatrie. Forte d’une expérience dans les grands hôpitaux universitaires parisiens tels que le centre hospitalier Sainte-Anne ou l’Institut Mutualiste Montsouris, elle a pu développer ses compétences dans la prise en charge des pathologies psychiatriques de l’enfant et de l’adulte. En 2018, elle réalise un Master de neuroscience à l’Université Pierre et Marie Curie portant sur l’utilisation des techniques de machine learning pour le diagnostic du trouble bipolaire à partir d’IRM cérébrale. Pour cette année de recherche, elle bénéficie de la bourse Harriet Hale Woolley de la FEU. Dans le cadre de cette bourse elle s’investit pour créer un partenariat entre la FEU et le pôle de psychiatrie du 16ème arrondissement afin que des artistes de la FEU puissent intervenir auprès des patients dans la cadre d’ateliers à médiation artistique.

Inès Milongo est infirmière au Centre Médico-Psychologique (CMP) Saint-Didier. Après avoir obtenu son diplôme en 2011, elle est confrontée à des patients atteints de maladies mentales et demande alors à être mutée en psychiatrie afin d’élargir ses connaissances dans le domaine. Elle intègre l’équipe du CMP Saint-Didier en 2017 et découvre alors le Centre d’activité thérapeutique à temps partiel (CATTP), où les activités lui permettent d’établier des liens avec les patients et où elle anime les activités de peinture et de collage avec des patients atteints de troubles psychotiques.

Infirmier de secteur psychiatrique diplômé en 1986, Pascal Le Faucheur organise et anime des activités en milieu hospitalier (dessin, sport, ciné-club…) dès le début de sa carrière. Il intègre le CATTP du Pôle 16ème arrondissement en 1995. Attiré par l’art sous toutes ses formes, l’utilisation de l’expression artistique dans le cadre du soin lui est apparu comme une évidence, comme une façon différente et originale d’entrer en contact avec le patient et de faciliter les échanges dans un moment de détente, de création et de plaisir. Il travaille au CATTP à plein temps depuis 2016.

Anne Bohm est infirmière de secteur psychiatrique. Elle a travaillé au Service Hospitalo-Universitaire de l’hôpital Sainte-Anne pendant 15 ans. En parallèle de son métier d’infirmière, elle prodigue également des soins esthétiques aux patients de l’hôpital. Elle intègre ensuite la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale pendant 18 ans, période pendant laquelle elle suit également de nombreuses formations artistiques. Elle rejoint le CMP Lamartine en 2012, où elle reprend une activité d’infirmière associée à l’animation d’un groupe de dessin dans le cadre du CATTP.

Maximilien Gremaud est né en France en 1994. Après un passage par les Beaux-Arts de Versailles il obtient une licence en histoire de l’art à l’Ecole du Louvre puis intègre l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Ce parcours universitaire s’est toujours doublé d’une pratique du dessin, de la peinture et de la sculpture. En 2013, il expose au Salon d’Automne. Actuellement, il travaille sur des films d’animation avec des marionnettes.

Timothée Lambert est étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Comme un de ses personnages de bande dessinée, Timothée aime changer de visage. Il a étudié la peinture, la vidéo, la scénographie et le cinéma d’animation. Il aime transporter ses personnages à l’aide de couleurs et de mots, et emmener le lecteur avec eux. Ses personnages changent en permanence, passent du tout au tout. Il a participé à des expositions à Paris et en Italie, et réside actuellement à la Fondation des Etats-Unis.

Dates et horaires

Ouverture de l’exposition à 19h et début de la conférence à 19h30.
Une première exposition des œuvres aura lieu le mercredi 13 novembre de 17h à 20h au Centre Médico-Psychologique Lamartine (2 bis Square Lamartine, 75116 Paris). Exposition ouverte au public dans la limite de la capacité de la salle.