Fondation des États-Unis | Du 9 au 30 novembre : Exposition « The Music of Light » d’Adine Sagalyn | Vernissage le 8 novembre
21060
single,single-post,postid-21060,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
01Carrément_Adine Sagalyn

Du 9 au 30 novembre : Exposition « The Music of Light » d’Adine Sagalyn | Vernissage le 8 novembre

United-States-site

 

Dans le cadre d’Art-Hop-Polis, la photographe Adine Sagalyn présentera ses compositions photographiques le mercredi 8 novembre de 19h à 20h30.

À propos de l’exposition

Pour construire ses compositions photographiques, Adine Sagalyn utilise une palette d’images tirées de l’architecture, de paysages urbains ou des matériaux industriels.
Des échafaudages dans un chantier, des reflets dans une vieille fenêtre, des tuyaux de cuivre brut, des sacs poubelle noirs, des boîtes de conserves aux couleurs chatoyantes dans une épicerie orientale : grâce à son œil aiguisé pour déceler la beauté et l’étrangeté, Adine Sagalyn traque ces objets que l’on aurait à peine entrevus ; elle se focalise sur des détails éloquents pour ensuite juxtaposer ses photographies sur une large toile.
Géométrie, rythme et résonance sont ses pierres de touche alors qu’elle avance,  image après image, forme après forme lumineuse, ouvrant de multiples perspectives comme celles d’un kaléidoscope.

Il suffit de tendre l’oreille pour que la lumière devienne musique.

A propos de l’artiste

Adine Sagalyn est franco-américaine. Arrivée à Paris en 1981, elle travaille comme photographe portraitiste et photographe plasticienne depuis 1989. Membre de l’agence photo akg-images, ses compositions sont consacrées à l’architecture, au paysage urbain et à la matière industrielle. Son travail est exposé en France et à l’étranger, et est régulièrement publié dans la presse.
Elle a notamment créé une fresque photographique monumentale de 500 m2 pour le Centre de Recherche Daniel Carasso du Groupe Danone.  Elle a également réalisé pour le groupe Renault une exposition itinérante suite à laquelle son travail fut présenté dans une exposition rétrospective sur les Champs-Elysée aux côtés des artistes Tinguely, Arman, Erro, Cesar et Doisneau.
La RATP l’a invité à exposé Paris sur Quais, cinq compositions photographiques en mouvement qui ont été projetées à la station de métro Franklin Roosevelt, en 2013-2014.
Elle travaille actuellement sur deux projets de livre : Là en attente, qui regroupe des portraits d’hommes du refuge La Mie de Pain du 13e arrondissement de Paris, et Coming to Light, présentant des portraits de l’artiste sud-africain William Kentridge travaillant dans son atelier.

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et 14h30 à 18h.
Visite le soir ou weekend sur rendez-vous : culture@feusa.org

Fermeture exceptionnelle les 17 et 23 novembre. Fermeture à 16h le 15 novembre.

Interview avec Dimitri Granovsky à propos son travail de portraitiste et plasticienne:

Le vernissage aura lieu le mercredi 8 novembre à partir de 19h dans le cadre d’Art-Hop-Polis, le art hopping à la Cité. Retrouvez le programme détaillé sur Citéscope.
Rejoignez l’événement Facebook pour recevoir un rappel.